fbpx

Ultra Trail Madagascar 2018 a pour invité d’honneur cette année Alain Bustin. Ce coureur Belge bien connu dans le monde du trail Européen est aussi écrivain et reporter pour le magazine français “Esprit trail”. À bientôt 68 ans, il fera la course avec nous pour vivre pleinement l’évènement et écrire un article que l’on sait déjà prometteur.

Racing Madagascar : Pouvez vous nous en dire plus sur vous ?

Alain : Je vis à Chamonix (France), j’ai bientôt 68 ans et je suis écrivain, reporter et impliqué dans les grands événements trail à Chamonix comme l’UTMB (Ultra Trail du Mont Blanc) et le marathon du Mont Blanc. Une retraite occupée à 200% !

Racing Madagascar : Quels sports pratiquez vous ?

Alain : Ma passion c’est la montagne, alors l’été je cours et je randonne là-haut et l’hiver je pratique le ski de randonnée.

Racing Madagascar : Depuis combien de temps courrez vous ?

Alain : J’ai recommencé à courir à 40 ans. Gamin, j’avais pratiqué modestement un peu de cross country. J’ai débuté en Ultra en 2003, la montagne en 1993. Avant cela, énormément de marathons à travers le monde.

Racing Madagascar : Comment vous entraînez vous ?

Alain : Maintenant, seul le mot plaisir compte pour moi. Pas de programme spécifique. J’accélère quand j’ai envie et quand mon corps me dit que je peux le faire. Je cours habituellement 4 à 5 fois par semaine toujours sur sentier avec pas mal de dénivelé bien entendu. Je suis boulimique des longues sorties contemplatives!

Racing Madagascar : Quel est la course la plus dure auquel vous avez participé ?

Alain : Le GR20 en Corse en rando trail. Le terrain est très technique et mon expérience sur ce type d’effort était nulle à cette époque (2003). J’ai mis plus d’un an pour récupérer !

Racing Madagascar : Comment avez vu connu l’épreuve Ultra Trail Madagascar ?

Alain : Je connaissais la course de réputation. J’en avais parlé avec des coureurs quand j’ai participé au Costa Rica Ultra trail qui est aussi une course à étapes.

Racing Madagascar : En connaissant votre calendrier chargé (reportages, courses…), qu’est-ce qui vous a convaincu de participer à Ultra Trail Madagascar 2018 plutôt qu’à une autre course ?

Alain : Une discussion autour d’une bonne bière avec Cédric Thomsen (directeur communication de la course) à Chamonix! De plus, ce sera mon premier voyage à Madagascar.

Racing Madagascar : Qu’es ce que vous attendez de votre participation à Madagascar Ultra Trail 2018 ?

Alain : Une autre expérience dans ma vie de coureur, de nouvelles rencontres. La quête du mot plaisir et l’espoir d’aller au bout d’une épreuve probablement difficile. Va falloir gérer, comme toutes les courses à étapes ! 

Racing Madagascar : Quels sont vos prochains défis pour l’année qui vient ?

Alain : Fin août, je vais courir la MCC (Martigny-Combe Chamonix), la nouvelle épreuve sur les courses de l’UTMB. Je suis fortement impliqué dans l’organisation de l’UTMB, comme bénévole avec des postes à responsabilité. Ensuite rien de défini, ce sera en fonction des reportages et de la forme du moment !